Votre Panier (0)

Le Chevalier à l’armure rouillée I

Le Chevalier à l’armure rouillée (première partie)

Il était une fois un vaillant chevalier, Samuel qui avait l’habitude d’enfiler son armure et d’aller secourir les damoiselles même lorsqu’elles ne le voulait pas. Il allait souvent livrer bataille ou partait en croisade.

Il aimait tellement sa brillante armure qu’il négligeait de l’enlever et peu à peu il oublia à quoi il ressemblait sans elle. Il l’affectionnait, car elle montrait à tous qu’il était bon gentil et dévoué. Jusqu’au jour où sa femme se mis en colère de ne plus pouvoir avoir accès à lui, ne plus savoir qui il était, de ne plus connaitre l’intimité. Elle lui servi un ultimatum. Mais lui… ne pouvait s’imaginer vivre sans, puisque c’est grâce à sa brillante cuirasse qu’il arrivait à ne pas trop sentir en livrant bataille. L’enlever lui donnerait l’impression de s’affaisser, puisque c’est elle qui le rendait fort. Il se surprit à se demander comment il pourrait dorénavant se montrer comme il était en réalité, vulnérable et tendre…
Il ne voulait pas perdre l’épouse de son cœur  ce qui le força à réfléchir.

Il réalisa que si sa cuirasse l’empêchait de sentir, elle le coupait aussi du contact avec l’autre. Il accepta donc de l’enlever. Cependant, il n’avait pas prévu qu’après tant d’années, elle s’était rouillée, ne pouvant se retirer si facilement. Aussi prit-il peur, vraiment peur et réalisa qu’il avait toujours eu peur. C’est exactement ce qui l’avait poussé à revêtir une armure.
Il demande de l’aide, mais personne ne pouvait lui prêter main-forte, il devait trouver par lui-même. Après une longue quête, et seulement quand il fut prêt, un sage se manifesta pour le guider vers ce qui serait le long chemin vers la sortie.

Il le mit en garde : cette route serait longue, ardue et solitaire et lui demanderait un grand courage… « Sache tout d’abord que si tu ne parviens pas à enlever cette armure c’est que tu penses avec ta tête et pourtant c’est elle qui t’a emprisonnée; elle l’a fait pour te sauver de ta peur et pour prouver à tous que tu étais bon et gentil. Mais si tu l’étais pourquoi fallait-il le prouver? »

Le Chevalier à l’armure rouillée – Robert Fisher – VivezSoleil

…suivez notre blog pour connaitre la suite 🙂

Laissez un commentaire