Votre Panier (0)

CHACUN DEVRA CONNAITRE SON ESSENCE

Par 26 janvier 2018Conscience

Toi qui me lis, oui, toi… si je te demandais de me dire qui tu es… quelle serait ton premier jet? Comment te décrirais-tu?

Par ton sexe? Ta taille? Ton travail? Tes rôles? Par les drames qui ont jalonné ton parcours? C’est bien… Mais qui plus est…

Quand je te demande : Qui es-tu? » Je veux savoir la flamme, la couleur de ce qui t’habite, te motives, te fais vibrer. Je cherche ce que tu portes d’unique, tes caractéristiques exclusives. Qui a-t-il de particulier à ta personne, l’apport exceptionnel que tu offres à ce monde?

T’est-il déjà arrivé dans des instants furtifs de sentir une force particulière provenant de ton intérieur, comme un alignement, une clarté, une force provenant d’en haut comme de la terre? Comme si, à cet instant précis tu étais non seulement complet, mais en totale possession de toi, entier, lumineux? Dans un wow, une effervescence qui provenait de l’intérieur, une certitude enthousiaste, une clarté…

Voilà! C’est ça! C’est là! Cet état, souvent furtif, est exactement la sensation d’être dans son mandat.
Si tu n’as pas émergé de tes marasmes dans une naissance, que ne connais pas ta particularité, en co-naissance de toi-même, de ce pourquoi tu es là, toute ta vie tu seras en quête de re-co-naissance. Et personne ne peut te la donner si tu n’as pas soutenu cette escalade. De là, cette sensation de séparation d’avec toi-même, d’écart entre ton soi profond et le costume du personnage. C’est ton apport qui cherche à émerger, à irradier… C’est d’ailleurs ta seule raison d’être ici… et ce pourquoi tu recevras de la ReCoNaissance…

Quand cet aspect particulier est DéCouvert, quand l’être s’y applique véritablement, il ressent de plus en plus la force de Vie en lui, devenant lumineux.

Cette conscience de qui tu es, de ce que tu es venu faire est essentielle pour éviter de se nier soi-même afin de plaire, entrainant inévitablement colère et insatisfactions, l’insécurité et ses contractions. Aussi, dès maintenant, si tu ne connais pas cette vibration particulière qui est tienne, donne-toi comme objectif de la trouver.

Que fais-tu qui te procure une joie profonde, te donnant un sentiment d’unicité? En dehors de ta quête d’amour qui occulte ce que tu es, pour être ce que tu crois qu’on attend de toi, en dehors des satisfactions affectives, sociales, alimentaires ou autres.
Je parle de ce qui donne un sens réel à ta vie qui hausse ton niveau vibratoire te procurant la joie.

Tu cherches le filon aimanté? Voici les indices: joie, excitement, enthousiasmes, se sentir animé, effervescent. Tout ce qui coule de Source, qui va dans le sens des inclinaisons qui te sont propres, tes dons, habiletés naturelles… ce qui suscite tes passions, là où tu as de l’inspiration ou tu te sens transporté par le courant. Voilà !

Ainsi, l’élévation de ton rythme vibratoire (qui est simplement l’irradiation des émotions récurrentes en toi,) a lieu lorsque tu centres vraiment ton attention, non pas sur tes tracas ou tes ombres, sur tes détresses et tes échecs. Non… mais quand tu te branches sur ta dimension lumineuse, en reconnaissance de ce que tu portes d’étincelant, de joie pure, d’émerveillement en présence à la beauté, dans cette part qui sait aimer, sans choisir le comment du retour, dans un cœur ouvert et compatissant.

MyrIam Keyzer ©.Tous droits réservés pour tous pays
Utilisez votre discernement par rapport à ces textes c’est la raison du libre-arbitre!

 

Rejoignez la discussion 2 commentaires

  • Gaetane Simard dit :

    Le message me fait un peu me trouver par moment, je suis triste depuis un mois, et je reste seul, et je pense que c’est seulement un moment plus plate, et le retour va revenir . ..

  • Nathalie dit :

    Ce que tu révèle dans cet écris viens me chercher cette quête de re connexion avec mon vrai moi est en cour .j’ai du chemin à faire ma on as rien sans rien.. la vie et ses contractions était déjà puisque j’étais déjà déconnecter de mon senti ce qui est une seconde nature…me reconnecter c est un pas à la fois …Depuis 5 ans mon plus grand bonheur est mon conjoint, nous sommes très différents et en même temps on se ressemble on vis dans le respect et l’amour . La dernière année à été remplie de contractions et je me suis éteinte émotionnellement mon travail… je n en peu plus … Chomage… mon enthousiasme se ravive depuis que j’ai retouvé le bonheur de ma passion les arts sous toutes ces formes. …je vais travailler à répondre au question réponse de ton texte et je referais un cour commentaire avec l’essentiel de mes conclusion.
    Merci Namaste

Laissez un commentaire