Votre Panier (0)

Picorer les ordures à la recherche d’un filon

Par 14 novembre 2019Guérison, Plein Pouvoir

Connaissez-vous des gens qui ont grandi recevant si peu d’amour que comme des poussins de basse-cour ils ont développé le syndrome «picorer dans les ordures» afin de trouver un élément d’amour même virtuel? Ces personnes ont appris à chercher le beau, le bon dans un potentiel qui ne s’actualise souvent pas. Certes, c’est une belle qualité que de vouloir percevoir tous les filons d’or, les possibles d’amour; ce pattern devient obsolète quand car ces mêmes sujets ne voient pas les amoncellements d’or, les tonnes d’amour là, à leur portée! 
L’humain cherche toujours à retourner au connu. Ainsi, ces individus continuent de subir méchanceté et mépris en extirpant LE regard, LA parole qui pourrait être finalement interprétée comme un potentiel de bonté… Ils acceptent et endurent tant de négatifs pour un filon lumineux que leur vie devient sombre, épuisant leur vitalité. Pourtant, chacun a le devoir d’être heureux. Briser ce cercle infernal d’endurance face à l’innommable peut paraître évident pour ceux qui n’ont pas enduré de pauvres prémisses affectives. Rompre avec le passé et le connu pour du meilleur, demande une forte détermination et un brin de compassion pour soi-même, un égocentrisme sain. 
Considérant que c’est NOTRE destinée que nous pilotons et non la croissance potentielle d’âmes qui se doivent d’émerger par eux-mêmes. C’est là que souvent ces êtres s’oublient infiniment faisant passer les autres et leurs potentialités sclérosées bien avant leur bonheur, quiétude et amour d’eux-mêmes. 
Vous vous reconnaissez? Coupez! Évitez! Rompez! L’amour n’a rien à voir avec le picorement dans les détritus afin de trouver LE filon… L’amour est illumination et transforme notre vie nous menant au meilleur de soi, comme un soleil qui donne de la couleur, de la chaleur et du bonheur. L’amour est compréhension, partage, gentillesse, respect, passion touchant l’âme et contaminant le corps. Sans être forcément quelque chose de toujours tranquille, il apporte délicatesse, confiance, réconfort. L’amour est ce qui fait toucher du doigt le meilleur de soi nous menant plus haut plus loin. 
Si ce n’est pas ce que vous vivez… vous n’êtes pas dans l’amour, vous êtes dans une ruée vers l’or. Vous pouvez choisir aujourd’hui que cette quête souffrante connue se termine, gardant à l’esprit que votre compass sera dorénavant la facilité, la quiétude et la joie !

Merci de partager à partir de mon lien
2013©Tous droits réservés pour tous pays – www.porteurdeflambeau.com
Utilisez votre discernement par rapport à ces textes c’est la raison du libre-arbitre.

 
 

Laissez un commentaire