Mes certitudes transitoires ont laissé place à du nouveau plus conciliant

Si l’expérience de soi à soi est personnelle, elle passe toujours par une transformation de la croyance vers une conscience vigilante présente. Voir pour se libérer ! De mes luttes, questionnements et expérimentations à une actualisation croissante… je vous présente toujours des expériences bien humaines dans lesquelles nos individualités s’universalisent. Mon intention est que chacun puisse se donner la main…

 

Mon intention est de porter bien haut mon flambeau.

Je désire partager la flamme qui m’a fait émerger d’une morte vivante à un espace le plus calme et le plus lumineux que j’aie connu jusqu’à présent. On est tous des créateurs et c’est ce que j’appelle être un porteur de flambeau. Quelle est la flamme qui vous habite et que vous portez ? Celle avec chacun a le devoir de contribuer offrant la mesure qu’il a reçue, portant bien haut son flambeau.

 

Comment puis-je contribuer ?

Quand je regarde ce qui me fut donné, de dons, talents et habiletés, je sais que j’ai le devoir de transmettre. Et c’est avec grande émotion qu’à chaque formation, à chaque conférence, à chaque rencontre j’offre les talents reçus de la vie, et avec eux, le meilleur de moi. J’aimerais que chacun puisse plonger en lui-même et contacter la flamme qui l’habite : quels sont vos élans, vos talents. Qu’est-ce qui est votre couleur spécifique

Mes certitudes transitoires ont laissé place à du nouveau plus conciliant

Si l’expérience de soi à soi est personnelle, elle passe toujours par une transformation de la croyance vers une conscience vigilante présente. Voir pour se libérer ! De mes luttes, questionnements et expérimentations à une actualisation croissante… je vous présente toujours des expériences bien humaines dans lesquelles nos individualités s’universalisent. Mon intention est que chacun puisse se donner la main…

Sortir du passé

Ce cours fait suite à la Formation « Les émotions au cœur de l’Etre » où nous avons vu le manuel d’instruction de l’Être humain.

Si nous suivons des enseignements de croissance, c’est avec l’objectif de sortir de nos enfermements vers la liberté. Les recherches sur la résilience déterminent la compréhension comme l’un des nombreux ingrédients pour y parvenir. C’est pourquoi cette formation se veut une vulgarisation maximale de ce qui constitue nos blessures, mais surtout des forces insoupçonnées qu’elles recèlent. Le mot « GUÉRISON » est utilisé pour éviter la confusion des termes, mais en fait nous n’avons rien à guérir, seulement tout à découvrir en délestant ce qui ne nous convient plus.

Nous verrons que…
– La « guérison » comprend le fait d’abandonner de vivre dans le passé, exigeant de vivre au présent récupérant l’énergie piégée dans nos traumatismes.
– Que rien ni personne ne peut nous guérir de quoi que ce soit puisque la guérison est déjà en nous ; il s’agit de l’activer par la présence à ses résistances, ceux-là mêmes qui protègent nos vulnérabilités.
– Si le propre de l’enfance est de s’abandonner aux adultes pour survivre, cette attente face à l’extérieur est un droit que nous devons abdiquer à tout prix si nous désirons parvenir à la vraie et totale liberté.

C’est le moment de se prendre en charge cessant l’apitoiement pour se recevoir dans l’accueil.
– Nous explorerons un itinéraire fait d’étapes, d’escales
– Nous verrons, d’où viennent nos blessures à « guérir »… toujours d’un relationnel déficient, dans ses 5 grands volets.
– Comment un enfant blessé dans son intégrité ne cesse pas d’aimer son parent, il cesse de s’aimer soi-même. Il se croira une mauvaise personne alors qu’il aurait dû comprendre qu’il a un mauvais environnement.
– Nous étudierons l’étape de décontamination essentielle
– Nos croyances, perceptions
– Comment changer les éléments de la recette — quand nous avons été blessés, nous sommes très souvent blessants, comme une bête blessée qui grafigne et mord.
– Nous parlerons de la liquidation ou du renoncement à sa succession affective, en réglant ses comptes avec le passé – Pardonner
– Comment réencoder nos progrès !
– Les messages du corps – votre corps ne ment jamais. Quelles sont les tensions qui demandent votre attention ?
– Comment savoir si le passé se superpose au présent ?
– Quand se réveille notre corps de souffrance émotionnel.
– Accueillir – Accepter (Reality check)
– Ouverture et accueil ou peur et protection
– Pourquoi le passé se répète douloureusement
– Et pour finir, ce que les sages appellent DEVENIR LE TÉMOIN SILENCIEUX qui berce et accueille et c’est là TOUT LE SECRET de sortir de sa souffrance. « Devenir le témoin » qui signifie « Se distancier » de ce qui est, sans l’enchevêtrer à ce que nous sommes, après avoir laissé toute la place à ce qui cherche à se dire, dans la bienveillance et l’écoute réelle.
– LE moment, LA seule occasion de guérison
– Quand a-t-on atteint la maturité émotionnelle. La Respons/habilité – Battre la mesure – Aller de l’avant – Se créer de nouvelles expériences relationnelles

Cette formation est un cadeau incroyable à vous offrir ; elle changera, c’est une certitude, votre perception de vous et votre réactivité, et ce, dès les premières rencontres. 

Dates des prochaines formations

Vous désirez qu’une formation
soit offerte près de chez vous?

Contactez-nous

Témoignages

« Pour se défaire de l'ambivalence, il est bon de prendre conscience de ce qui nous habite! Apprendre les effets de ses blessures, pour ensuite choisir de s'en libérées et plus encore... Au besoin faites le voyage au coeur de votre Etre avec la très inspirée et inspirante Myriam Keyzer, pour ce qui motive vos actions réactions incohérentes ou tout simplement décevantes. Et prendre le pouvoir de réaliser vos rêves... »

Eric G.

« J'ai passé ma vie en thérapie et j'ai peu avancé. La grande force de Mme Keyzer, c'est d'amener tellement de concret que dès que je quitte son bureau, je sais déjà comment appliquer ce qu'elle enseigne dans mon quotidien et ça tout changé! Ses enseignements permettent d'amener les beaux concepts ésothériques à un niveau applicable. Aussi c'est avec elle que j'ai le mieux réussi à guérir les blessures que je portais depuis l'enfance. »

Irène