Mes certitudes transitoires ont laissé place à du nouveau plus conciliant

Si l’expérience de soi à soi est personnelle, elle passe toujours par une transformation de la croyance vers une conscience vigilante présente. Voir pour se libérer ! De mes luttes, questionnements et expérimentations à une actualisation croissante… je vous présente toujours des expériences bien humaines dans lesquelles nos individualités s’universalisent. Mon intention est que chacun puisse se donner la main…

 

Mon intention est de porter bien haut mon flambeau.

Je désire partager la flamme qui m’a fait émerger d’une morte vivante à un espace le plus calme et le plus lumineux que j’aie connu jusqu’à présent. On est tous des créateurs et c’est ce que j’appelle être un porteur de flambeau. Quelle est la flamme qui vous habite et que vous portez ? Celle avec chacun a le devoir de contribuer offrant la mesure qu’il a reçue, portant bien haut son flambeau.

 

Comment puis-je contribuer ?

Quand je regarde ce qui me fut donné, de dons, talents et habiletés, je sais que j’ai le devoir de transmettre. Et c’est avec grande émotion qu’à chaque formation, à chaque conférence, à chaque rencontre j’offre les talents reçus de la vie, et avec eux, le meilleur de moi. J’aimerais que chacun puisse plonger en lui-même et contacter la flamme qui l’habite : quels sont vos élans, vos talents. Qu’est-ce qui est votre couleur spécifique

Mes certitudes transitoires ont laissé place à du nouveau plus conciliant

Si l’expérience de soi à soi est personnelle, elle passe toujours par une transformation de la croyance vers une conscience vigilante présente. Voir pour se libérer ! De mes luttes, questionnements et expérimentations à une actualisation croissante… je vous présente toujours des expériences bien humaines dans lesquelles nos individualités s’universalisent. Mon intention est que chacun puisse se donner la main…

La formatrice

Il est évident que pour Myriam, la communication et le partage est un don. Ses explications claires, son authenticité et sa transparence mettent des mots et de la compréhension sur le vécu. Sa plus grande force est d’amener les participants à sentir ce qu’elle livre, et ce, au fur et à mesure qu’elle transmet. Elle cherche à ce que chacun puisse non seulement comprendre, mais bien éprouver ce qui est livré. Elle répète à qui veux bien l’entendre : que pour avancer diligemment il faut ces deux jambes, soit celle de la connaissance, mais surtout celle du senti.

Quelles sont les principes qui attisent ma flamme d’enseignante?

Dans son choix de carrière, Myriam a longtemps oscillé entre psychologie et enseignement. Les deux l’attiraient. Mais comme les secrets de l’âme humaine l’interpellaient depuis sa tendre enfance, c’est sur cette dernière voie qu’elle s’engagea. Déjà durant ses études, ses camarades sollicitaient sa vision, l’encourageant à partager la sagesse qu’on lui reconnaissait. « Elle avait une habileté naturelle pour vulgariser les concepts », se souvient l’une de ses compagnes. Sa vision ne s’est pas fondée sur du conceptuel, mais sur une route bien expérimentée. Myriam le répète à qui veut bien l’entendre : « Si ce n’est pas applicable et que ça ne change rien dans le concret, ça ne m’intéresse tout simplement pas ! » Son leitmotiv : Offrir le meilleur d’elle-même afin de stimuler le meilleur en chacun !

Nos grandes formations

Découvrez votre manuel de l’utilisateur

Anciennement connu sous le nom « Les émotions au coeur de l’Être », cette formation est une découverte de son sonar, de sa boussole interne, de l’énergie qui se meut intérieurement et continuellement à l’intérieur de nous. Comment interpréter cette activité interne sinon comme un GPS précis et intrinsèque nous dictant continuellement ce qui est bon ou non, nos élans et retraits, comme les actions précises au moment juste. C’est notre manuel d’instruction, notre guide de l’utilisateur qui nous permet de revendiquer définitivement son plein pouvoir.

Sortir du passé

Ce qu’on appelle guérison devrait se dire libération, car elle se veut du délestage. Laisser tomber les définitions de soi provenant d’un extérieur limité tout comme on se défait de vêtements souillés. Cet atelier offre de voir où nos mécanismes de survie se sont mis en place et surtout en évaluer l’utilité. Quelles forces notre parcours nous a permis de développer ? Elle parle de décontamination essentielle pour maturer et progresser.

La culpabilité

La culpabilité est l’émotion secondaire la plus ressentie. Cet atelier-formation permet de faire l’autopsie de ce chemin d’évitement. Munis d’exemples concrets, nous disséquerons les ingrédients de base dont s’entretient la culpabilité. Nous regarderons ce qui a tissé en nous cette émotion inutile. Nous regarderons à qui elle profite dans ce monde d’illusion, car elle est basée sur la non-acceptation de la réalité telle qu’elle est quand l’imaginaire prend le pas sur le réel.

Demeurer soi dans de saine relation

Voici un parcours de vérité sur le pourquoi on se lie aux autres. Nous y verrons : quelles sont les difficultés spécifiques des êtres conscients? Quelle est cette vibration de l’âme que l’on nomme AMOUR? Comment choisir des liens qui supportent notre déploiement alors que trop souvent nos choix sont faits à partir de nos blessures? Qu’est-ce que l’intimité et la confiance? Est-ce que votre union est une relation d’âme ou une relation utilitaire ? Qu’est-ce qui vous lie aux êtres qui partagent votre existence? Les niveaux de besoins et leurs fréquences qui cherchant leur appareillage se manifestant dans bien des symptômes physiques. Quand le besoin d’être aimé est plus grand que le besoin d’être respecté.

Ma médiumnité

La médiumnité est un aspect de l’être qui touche les microsperceptions de l’être. Si nous sommes tous médiums, dans le concret on appelle médium, les personnes susceptibles d’emmener des preuves de leur captation du subtil. Puisqu’elle touche de très près la structure de notre individualité mentale, il faut agir avec prudence pour ne pas se heurter aux parois fragiles de notre équilibre et surtout, ne pas s’enfoncer dans l’illusion, l’imposture. Le développement de la médiumnité qui se veut intègre est une route que l’on marche courageusement, et ce, chaque jour sans improvisation. Bien que les mouvements d’éveil sont de plus en plus contemporains, la médiumnité s’accommode mal avec des lubies, des intérêts sans lendemain, et des engouements éphémères

Confiance en soi

LE sujet pour lequel il y a le plus de consultations. La plupart des gens ne savent pas qui ils sont; alors comment est-ce possible de définir ce soi, d’en faire une estimation et, à plus forte raison, d’y avoir confiance ? Cette formation, se veut donc la découverte d’un mécanisme évolutif, comme des marches faisant progresser l’être dans l’altitude d’un SOI unifié. Donc, avant tout, nous devons nous poser cette grande et universelle question : Qui Suis-Je? Qui est le JE qui questionne, qui regarde, qui observe? C’est l’histoire inlassable de toute une vie de trouver notre JE SUIS.

Dates des prochains événements

Salons
17 novembre 2017

Salon du cadeau de Noël à Sherbrooke

Les samedi et dimanche 2 et 3 décembre 2017 rendez-vous au 188 rue Marquette Sherbrooke au sous-sol de la cathédrale

Vous désirez qu’une formation
soit offerte près de chez vous?

Contactez-nous

Témoignages

« Pour se défaire de l'ambivalence, il est bon de prendre conscience de ce qui nous habite! Apprendre les effets de ses blessures, pour ensuite choisir de s'en libérées et plus encore... Au besoin faites le voyage au coeur de votre Etre avec la très inspirée et inspirante Myriam Keyzer, pour ce qui motive vos actions réactions incohérentes ou tout simplement décevantes. Et prendre le pouvoir de réaliser vos rêves... »

Eric G.

« J'ai passé ma vie en thérapie et j'ai peu avancé. La grande force de Mme Keyzer, c'est d'amener tellement de concret que dès que je quitte son bureau, je sais déjà comment appliquer ce qu'elle enseigne dans mon quotidien et ça tout changé! Ses enseignements permettent d'amener les beaux concepts ésothériques à un niveau applicable. Aussi c'est avec elle que j'ai le mieux réussi à guérir les blessures que je portais depuis l'enfance. »

Irène